top of page

Je suis labélisée Zéro Déchet !


Comment gagner 20 % de productivité et réduire vos coûts d'exploitation de 30 % ? En réduisant vos déchets !


J'ai une grande nouvelle à partager avec vous aujourd'hui !


J'ai reçu le label Zéro Déchet : une reconnaissance de tout ce que j'ai mis en interne pour réduire ma production de déchets.


Bon, ce n’est pas exceptionnel mais assez pour que ce genre de label existe, alors pour que ces pratiques deviennent la norme et qu’à terme, nous n’ayons même plus besoin de label…


Je vous invite vous aussi, quelle que soit la taille de votre entreprise à réduire vos déchets et à vous engager dans une vraie démarche RSE.


Est ce que je dois rappeler pourquoi c’est important ? Je ne pense pas.


Je vais plutôt vous faire une to-do (parce que c’est ma passion) d’actions à mettre en place pour réduire l’impact de votre activité sur la planète :

  • Réaliser un bilan environnemental (bilan carbone, impact score, DDemain, Codde by LCIE, Neutreo by APL, GreenIT…)

  • Privilégier la mobilité douce (vélo, marche et transports en commun, covoiturage)

  • Économiser l’eau, le gaz et l’électricité (comme à la maison !)

  • Stop à la clim qui réchauffe le climat ! Il existe des alternatives, le bon vieux ventilo, le puits canadien, la pompe à chaleur, le RAE…)

  • Faire durer le matériel, acheter durable, d’occasion/reconditionné mais aussi louer ou encore, vendre, donner, réparer, recycler... avant de jeter !

  • Optimiser le stockage des données (faire le tri dans ses mails, dans le Cloud, éviter les mails inutiles, les pièces jointes… Bref, on fait le ménage régulièrement pour mobiliser au minimum les datacenters et on stocke en local de préférence et pourquoi ne pas réutiliser vos petites clés USB ?!).

  • Surfer responsable : via le Wifi plutôt que la 4G, en limitant le nombre d’onglets ouverts, en optimisant ses requêtes, en supprimant régulièrement les cookies et les téléchargements, réduisant son temps de streaming, désactiver la caméra pendant les visioconférences (on sait que vous ne regardez que vous de toute façon !) etc...

  • Éco-concevoir ses outils de communication : hébergement vert, design épuré, technologies open source… (go lire mon post sur l’éco-branding !)

  • Faire la chasse au plastique et l’usage unique en privilégiant le lavable, réutilisable, compostable, recyclé et recyclable, rechargeable, en achetant en gros et en vrac (Ciao les capsules de café! What else ?).

  • Économiser et trier le papier (acheter du papier labellisé)

  • Mettre en place un tri et un recyclage efficace des déchets

  • Mettre en place des zones de trocs et de don

  • Sensibiliser et (se) former : Partagez vos bonnes pratiques et suivez/organisez des ateliers, formez vous et vos collaborateurs. (ADEME, MOOC, La Fresque du Climat…)

  • Engager une démarche globale (normes ISO 14001, référentiel EMAS, marque EnVol, dispositif 1.2.3. Environnement, dispositif RSE…)

  • Nettoyer écoresponsable : établir un cahier des charges avec votre prestataire, utiliser du matériel lavable et réutilisable (stop les lingettes) et des produits ménagers naturels achetés en vrac (vinaigre blanc, bicarbonate de soude…).

Et vous, vous en êtes où ? Qu’avez-vous déjà initié, quels sont vos plans ?

N’hésitez pas à faire d’autres suggestions en commentaire !


Ensemble, nous pouvons faire la différence et c’est pourquoi je m’engage à proposer des solutions de communications éco-conçues pour mes client(es).

Comments


bottom of page